<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script> Un autre aspect...: Nuit…

samedi 15 décembre 2007

Nuit…





«Le soleil et la lune s’obscurcissent, les étoiles retirent leur clarté.»
Joël 3,15




1) Starless...



King Crimson - Starless




________ ________ ________


2) Pourpre...


King Crimson - In the court of the Crimson King



________ ________ ________




3)

« … l’événement qui porte le nom d’“Auschwitz”. Ici ne trouvèrent place ni la fidélité ni l’infidélité, ni la foi ni l’incroyance, ni la faute ni son châtiment, ni l’épreuve, ni le témoignage, ni l’espoir de rédemption, pas même la force ou la faiblesse, l’héroïsme ou la lâcheté, le défi ou la soumission. Non, de tout cela Auschwitz, qui dévora même les enfants, n’a rien su ; il n’en offrit même pas l’occasion en quoi que ce fût. » Hans Jonas, Le concept de Dieu après Auschwitz, éd. Rivages, p. 11.
« Lorsque ta lumière sera éteinte, je couvrirai les cieux et j’obscurcirai les étoiles, je couvrirai le soleil d’une nuée et la lune ne laissera pas luire sa lumière. » Ezéchiel 32, 7.



________ ________ ________



4) Tsimtsoum


« Pour faire place au monde, le En-Sof du commencement, l’infini, a dû se contracter en lui-même et laisser naître ainsi à l’extérieur de lui le vide, le néant, au sein duquel et à partir duquel il a pu créer le monde. Sans son retrait en lui-même, rien d’autre ne pouvait exister en dehors de Dieu et seule sa durable retenue préserve les choses finies d’une nouvelle perte de leur être propre dans le divin “tout en tout”. » Hans Jonas, Id., p. 37-38.


« Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme Dans le déroulement infini de sa lame, Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer. » (Baudelaire, L’homme et la mer)
 


King Crimson - Islands
 

 
« Renonçant à sa propre invulnérabilité, le fondement éternel a permis au monde d’être… » Hans Jonas, Id., p. 38.
 

 
King Crimson - Pictures of a city

 


 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire